Jean-Pierre Douterluigne, Chorégraphe, DanseurJP_20CUT-15X15

Il découvre la danse hip hop en 82. Autodidacte, il suit la formation d’un Diplôme d’Etat en danse Jazz à Wattignies en 1988-89.

En 1990, il crée la Cie Funk Attitude et monte ses premières pièces chorégraphiques :

« Accès Soir », « Tao dancing », « Drôle de Parcours » présentées dans de nombreux festivals et concours de danse, centres culturels et autres évènements.

 

En 1993, la Cie Funk Attitude présente « Accès Soir » en première partie de B.B King au Tourcoing Jazz Festival au Théâtre Municipal Raymond Devos.

Depuis 1997, il danse dans plusieurs spectacles et festivals de claquettes au New Morning, au Studio de l’Hermitage à Paris, au festival de Stuttgart, Düsseldorf, Florence, Bruxelles et à Suresnes Cités Danses en 1999, avec Leela PETRONIO, Sarah PETRONIO et Jimmy SLIDE.

De 1997 à 2001, il crée plusieurs spectacles de danse hip hop et claquettes avec la Cie Funk Attitude dont « Etat d’urgence », « Babel Hop », « Coup de pompe »,

« Les Fous du Labo » présentés lors de nombreux festivals de danse (Rencontres Urbaines de la Villette à Paris, Les Hivernales d’Avignon, le Bateau Feu de Dunkerque, le Vivat d’Armentières, la Fabrique Théâtrale de Culture Commune…).

En 2002, il s’installe à Marseille et enseigne le hip hop et les claquettes au Centre Chorégraphique Semenova, au Studio du cours, au Conservatoire de Danse d’Avignon et de Martigues, ainsi que des stages à Gap, Dignes les Bains, …

Il crée la Cie Akrorythmik en 2003 à Marseille et met en scène un documentaire spectacle intitulé « Jazz to Hip Hop » en 2006 et « L’or dure » en 2007 à l’espace Culturel Busserine.

En 2006, il retrouve Leela PETRONIO et la Cie Hip Tap Project pour deux créations : « Tapage Nocturne » à l’Espace Confluences à Paris, au Festival des Musiques du Monde 2007 à Aubervilliers et « Répercussions » présenté aux «Rencontres de la Villette 2008 » à Paris. Il danse dans le spectacle intitulé « Entre deux chaises » en 2009.

En septembre 2007, il revient dans le Nord, et produit le spectacle « Impasse de l’or »,en 2008 avec Farid BERKI et DJ KEP en co-production avec Culture Commune et Initiatives d’Artistes en Danses Urbaines de la Villette.

Il crée une comédie musicale contemporaine intitulée « Dream Street » avec Barbara WASTIAUX présenté en 2010-2011 à l’Espace Culturel Barbara à Petite Forêt, à l’Espace Culturel Ronny Coutteure à Grenay, au Théâtre Massenet de Lille et à l’Espace Culturel Gérard Philipe à Wasquehal, au centre culturel Matisse à Noyelles Godault.

En janvier 2013, il crée « Jazz Revue », une création autour d’une histoire de la culture jazz et de son évolution durant le XX siècle présenté au Théâtre Massenet à Lille, à l’espace culturel Gérard Philipe à Wasquehal, au Pacbo à Orchies, au centre musical « les Arcades » à Faches-Thumesnil, à Haubourdin, à Templemars …

Depuis 2009, il intervient régulièrement au Centre Régional des Arts du Cirque à Lomme, au Centre National des Arts du Cirque à Chalons en Champagne et donne des cours de claquettes au centre de danse Crasto à Lille.

En 2015, il crée « Urban Club » avec la complicité de Hugues Rouzé et Jérémie Livoy et 8 musiciens de jazz du conservatoire de Tourcoing, co-produit par la Cie Akrorythmik, le centre musical « Les Arcades » à Faches-Thumesnil et le conservatoire de Tourcoing.

 

JAZZ ROOTS & FUNK

JAZZ ROOTS

Le jazz roots, aussi appelé jazz authentique, est la danse afro-américaine solo des années swing (1920-1940). Il descend de certaines danses africaines et du charleston et est précurseur des danses de rues modernes : le funk et le hip hop. Cette discipline se danse sur des musiques jazz : swing, new-orleans…

FUNK

Le funk, danse des années 70, succède au jazz. Le swing de Duke Ellington cède la place au groove hypnotique de James Brown. Cette danse se compose de pas de jazz et de claquettes revisités ainsi que de nouveaux styles de danses urbaines des années 60.